Quels sont les sites pour vous aider dans les paris sportifs ?

Comment gagner aux paris sportifs  ?

Nous connaissons tous quelqu’un qui a parié au sport, n’a jamais gagné et même perdu de l’argent. Tout le monde déconseille ce genre de divertissement, qui pour certains est devenu une activité à part entière. Ces gens-là n’ont sans doute jamais ou voire peu gagné à ces jeux, ils n’ont pas adopté la bonne stratégie. Votre rêve d'opulence étant désormais un peu refroidie, voyons tout de même comment optimiser vos chances de gagner. Cela est possible, en mettant les chances de tous ses côtés, en respectant à la lettre les étapes suivantes.

Sur quoi parier ? On peut parier sur tout et n’importe quoi : sur un joueur, sur le nombre de buts marqués, sur la défaite ou la victoire. Cette stratégie est valable pour tout secteur, pour tout type de pari.
Avant de parier, on analyse les matchs, les statistiques, les joueurs blessés, les performances des joueurs...ce qui aide à prendre la décision sur un pari sportif.

Voici une liste de site utile pour avoir des infos pour parier.

Une série de sites pour vous aider dans vos prochains pronostics foot.



Clubpronostics.com :  Un site unique qui vous permet d’accéder aux pronostics des meilleurs tippsters Ligue 1, Premier League et Ligue des Champions. Grâce au classement des pronostiqueurs, vous n'avez plus qu'à suivre les pronostics des meilleurs pour optimiser vos gains.


1. Flashrésultat.fr : Un site assez connu et complet qui permet d'avoir des stats détaillés sur les tirs cadrés, possession de balle, les compostions...


2. Oddsportal.com : Un site basé essentiellement sur les cotes, permet de voir les mouvements des cotes sur le marché anglo-saxon.


3. Squawka.com : Un super site avec des détails très précis sur les matchs en direct. On peut visualiser les performances de chaque joueurs en terme de passes, tirs, courses...



4.Football-data.co.uk : Site anglais avec beaucoup d'élément et de stats en rapport avec les paris sportifs.


5. int.soccerway.com : Un site utile pour les transferts, les statistiques des joueurs avec leurs nombres de buts, la carrière des joueurs...



6. fr.soccerstats.com : Un des sites les plus complet en termes de statistiques, indispensable pour parier.


7. sportmapworld.com : Un site intéressant pour visualiser la distance entre 2 équipes, ce qui permet d'éviter de parier sur des derbys.


8. 101greatgoals.com : Un site pour revoir en vidéos les buts des matchs et autres sur le football.


9. transfermarkt.co.uk : Un super site avec pleins d'infos sur les joueurs et sur leurs valeurs sur le marché.


10. footyroom.com : Un bon site avec des détails sur les compositions des joueurs en pré-match.




12. footytube.com : Un site pour voir en vidéos les buts des championnats.


Voici un échantillon de sites pour vos prochains paris sportifs, qui va vous permettre de mieux appréhender et analyser vos matchs, car c'est dans les détails qu'on trouve les meilleurs pronos.

Si vous avez des sites intéressants sur les paris sportifs, n'hésitez pas à le faire savoir dans les commentaires pour les lecteurs du site. C'est toujours utile de partager ces infos entre parieurs.

==> Loi de poisson : Modèle de prédiction foot


ETAPE 1 : SE PREPARER

Connaître les motifs de ses défaites
Il est primordial de connaitre les motifs de ses défaites, afin de les éviter à l’avenir. Généralement, un parieur perd puisqu’il a misé trop fort, ou jouer sur des cotes élevées. Jouer au feeling ou chercher à gagner d’un seul coup est à proscrire dans les paris sportifs. Evitez les erreurs des anciens perdants, en préparant votre pari.
Parier en ligne
Choisir le bistrot du coin semble désormais dépassé. Outre l’avancée de la technologie et du digital, parier sur Internet optimise le gain, puisque les cotes sont plus élevées. Mariez flexibilité et rapidité, car vous pouvez vous inscrire et suivre en temps réel votre match où que vous soyez. Il est à noter que les sites de paris sportifs en ligne offrent des bonus assez généreux à l’inscription, allant jusqu’au double du montant déposé.
Bien choisir son match
Il ne s’agit pas de miser sur n’importe quel match. Les matchs opposants des équipes de niveaux similaires, tout du moins sur des rencontres qui promettent d'être serrées, sont recommandables. Le fait de choisir au moins chez 2 ou 3 bookmakers différents, pour inscription, pourrait être avantageux. En effet, les cotes diffèrent d’un site à l’autre, d’un match à un autre.
Se renseigner
La meilleure manière de se renseigner est de visiter les sites, les blogs sur internet. Recueillir l’avis des supporters et des connaisseurs du sport est important pour l’évaluation. Après un tour du web, vous pourriez vous faire aider par les articles rédigés par des professionnels, dans les revues spécialisées. Appuyez vos informations par des émissions de sport à la télévision. Tous les moyens sont bons, sachez analysez toutes les informations reçues afin d’évaluer les performances passées et celles à venir des équipes adverses.
Apprendre à parier
Que vous soyez ancien perdant ou nouveau convaincu par les paris sportifs, apprenez à la lettre les étapes et suivez les recommandations sur les différentes techniques de paris sportifs. Il est important de prendre connaissance des différentes équipes sur lesquels vous pariez. Malgré cela, commencez en ne pariant que des montants faibles.
En cas de gain ou de perte, tirez une leçon sur les bonnes et mauvaises pratiques, et établissez votre propre stratégie qui vous permettra d’empocher avant de penser à miser plus gros. Ne jamais oublier qu’on ne parie que sur de l’argent qu’on est prêt à perdre.

ETAPE 2 : METTRE EN PRATIQUE

Estimer l’activité
Le plus courant est le pari sur le foot. Si beaucoup sont ceux qui misent sur le foot, c’est qu’il existe de fortes probabilités de gagner.
Misez uniquement sur les paris de ce type "résultat mi-temps/résultat final". Le nom que porte ce type de pari peut être différent suivant les bookmakers, mais il s'agit simplement de parier à la fois sur le résultat à la mi-temps et sur le résultat à la fin du match. Je vous explique ça en détail plus bas dans le paragraphe "exemple détaillé pour le foot".
Mettre un point sur les critères
Quel que soit le sport dont le match est à parier, les critères restent standards et applicables pour tous. Pour évaluer un joueur ou une équipe à un temps t, il est préférable de se baser sur sa réalisation sur les cinq derniers matchs et sur les futures rencontres. Si un sportif joue plusieurs matchs de suite, sa fatigue devrait être considérée. Quel que soit le match, l’intérêt et la motivation des sportifs forment un critère fondamental, suivi de l’enjeu du match.
Parier sur un sport individuel pourrait avoir des spécificités. Le compétiteur est livré à lui-même, son mental et sa capacité physique sont de mises. Il faut connaitre le style de jeu et la stratégie afin de miser sur un joueur individuel. Quant aux sports collectifs, les suspensions, blessures, et les conditions météorologiques sont des critères à suivre pour optimiser son gain. Préférez les matchs opposants des équipes de niveaux similaires où les rencontres sont sures d’être intéressantes.

Comment gagner aux paris sportifs - Stratégie en pronostic foot


Choisir la bonne côte
Qu’appelle-t-on « cote » ? C’est le chiffre multiplicateur par lequel vous devez multiplier votre mise pour connaitre vos gains. Une cote élevée est attrayante, et nombreux sont ceux qui y passent. Pour gagner de l’argent il ne faut pas « jouer la cote », la meilleure cote à adopter se situe entre 1,20 et 1,70. Il faut savoir miser et mettre en harmonie tous les critères essentiels au pari. Avec une cote à 1,20, vous avez 83,33% de chances de gagner, plus vous aurez de cote, moins vous gagnerez.
Une fois la cote choisie, évitez « les chances simples ». Il parait plus facile, pour débuter, de jouer des chances simples. Prenons à titre d’exemple le match entre Lille et Strasbourg. Parier pour la victoire de Lille est la chance simple. A 33% vous pourriez gagner, les résultats peuvent être : victoire de Lille, victoire de Strasbourg, match nul. Avec 67% de probabilités de perdre, vous encourez un grand risque.
Combinez plusieurs paris pour augmenter votre cote totale à 2.00 où il y a une fois sur deux une chance de remporter le double de votre mise.

Miser avec la bonne technique
Parier signifie miser une somme d’argent sur un résultat. La mise multipliée à la cote est la somme touchée en cas de gain. Il a été évoqué plus haut la méthode de choix de la cote.
Avec la bonne cote, misez sur différents matchs du type "Mi-temps/résultat final" afin de couvrir vos pertes. Les cotes plus élevées, supérieurs à 1,6 vous permettent de couvrir vos pertes en un seul gain. Par la même occasion, atteignez une forte rentabilité. Avec ce type de match, il est évident que vous n’êtes généralement pas couverts pour certaines combinaisons, généralement la victoire du favori aux deux mi-temps et le match nul aux deux mi-temps.
Il faut jouer sur chance double en misant un montant qui vous permet de gagner, ou couvrir vos mises.

Parier pour la bonne équipe

En amont de l’évaluation des équipes à jouer, il est à préciser que rester objectif est de rigueur. Que vous préférez une équipe à une autre, oubliez votre enthousiasme le temps du pari. Cela pourrait influencer votre choix et vous mener à la perte. Informez- vous de la tendance, des derniers résultats. Réfléchissez murement, misez pour le potentiel et non celui que vous supportez.
Tous les critères entrent en jeu pour évaluer les équipes, quelle que soient ses victoires, ses défaites, le lieu où l’enjeu du match, la stratégie est d’opter pour l’équipe qui doit absolument avoir la pression de la gagne.
L’évaluation n’est pas évidente lorsque les résultats sont irréguliers ou lorsque leurs tactiques changent souvent. Dans des cas similaires, jouer sur le 1N2 est proscrit. Ce type de pari propose trois issues uniquement, à l’instar d’un match de foot où soit, c’est la défaite, soit c’est la victoire, soit on face à un match nul. Dans l’ignorance, le type de pari à deux issues s'avère plus judicieux. C’est le cas du nombre de buts marqués ou la double chance.

METTRE TOUTES LES CHANCES DE SON COTE

Pratiquez les chances doubles
Tentez des chances doubles pour vous éviter de vous endetter et maximiser vos chances de gagner. Contrairement aux chances doubles, jouer en mode simple impose une sélection et une validation de chaque pari sur chaque cote. Revenons à l’exemple du match Lille- Strasbourg. Si parier pour la victoire de Lille est la chance simple, tenter une victoire de Lille ou un match nul constitue une chance double. Nous avons deux fois 33% de remporter de l’argent. Vous pourriez combiner la chance double avec d’autres chances simples dont les cas sont à étudier rigoureusement. Les chances doubles sont conseillées dans les jeux collectifs, notamment le foot, tandis que les chances simples peuvent être bénéfiques si les cotes sont inférieures à 1.5, uniquement dans les sports individuels comme le tennis.

Remontez la pente

En suivant ces étapes, vous auriez gagné plusieurs fois. Désormais, la question est « comment augmenter nos chances de gagner ? ». Remporter de l’argent dans un pari n’est pas un casse – tête Chinois, il suffit de quelques logiques en finance. Sachez que vous ne gagnerez pas à chaque fois, parfois vous perdrez. La technique est de ne pas s’endetter sur une série de mise.
Prenons en exemple une cote de 1.7, sur trois paris. Le principe est de couvrir nos pertes lors du pari suivant. Au premier pari, vous misez deux euros et perdez. Au second pari, vous misez cinq euros et perdez. Au troisième pari, la chance vous sourit, avec quelques raisonnements, vous misez dix euros, gagnez 10*1.70 soient 17 euros. Sur cette série de trois paris, vous remportez (17€ - 10€ - 5€ - 2€ + 2€) deux euros. Augmenter les mises vous expose à plus de chances de gagner suite à quelques pertes. Cela reste sans doute risqué, il faut choisir la bonne opportunité. Soit disant, il faut perdre pour gagner.
Aux portes de l’endettement, remontez la pente avec une cote à 2,00, qui vous permettent une fois sur deux de gagner. Cela signifie que vous pouvez perdre une fois sur deux. En perdant cinq fois de suite, la probabilité est évaluée à (50/100)*(50/100)*(50/100)*(50/100)*(50/100) 3,1%. Autrement dit, les chances de gagner est de 96,90%. A tous les coups, vous serez rassurés de gagner à plus de 90%. Dans les 3% de perte, vous récupèrerez votre argent dans les gains.

NOTER LES REMARQUES

Avant de vous lancer dans les paris sportifs, étudiez le sport, maitrisez les techniques de jeu, analysez statistiques des équipes. Il serait peu prudent de parier dans avoir un minimum de connaissances sur le domaine. Ne vous laissez pas influencer par des proches ou des équipes préférées ou quel autre facteur que ce soit. Fiez- vous à vos analyses. La meilleure façon de perdre est de miser trop fort sans assurance et de jouer pour les paris hasardeux.
Mettez- vous à la finance. Apprenez à bien gérer votre mise de départ, étudiez les séries de jeux pour finir gagnant, les joueurs appellent cela « la gestion du bankroll ». Acceptez, parfois, la défaite, pour mieux remonter la pente. Il ne faut surtout pas oublier que le bénéfice diffère du gain. Vous remportez le montant misé multiplié à la cote. Déduisez votre mise de départ, pour obtenir votre bénéfice. La règle est de n’utiliser que la moitié de ses bénéfices pour les prochains jeux. De cette manière, vous serez un as du pari sportif en maîtrisant les risques et en accumulant petit à petit les bénéfices.

Parier au sport peut être assez excitant. Tantôt on perd, tantôt on gagne. Pour se lancer dans ce jeu, vous devez être prêt à investir une certaine somme et être persévérant. Gérer son stress requiert un investissement incroyable. Le psychisme est constamment en action. Le pari est une activité intellectuelle et mentale. Il faut s’armer pour prendre des coups et se remettre de sévères défaites. Seuls les gens ayant une approche méthodique sont capables de gagner sur le long terme. Une fois votre technique bien rodée, vous êtes prêt pour gagner et gagner davantage. L’essentiel est d’oublier les préjugés sur les paris sportifs et de se concentrer sur ses analyses.